pave Instruments03 Instruments01 LUNETTES ASTRONOMIQUES


PREMIERS INSTRUMENTS

CELESTRON TC81


Ma première acquisition

Encombrement réduit, facilement transportable, cet instrument est idéal pour les excursions imprévues avec un temps de préparation négligeable. J'ai reçu celui-ci le 8 août 1999, à savoir, 3 jours avant la célèbre éclipse. La facilité de mise en station est appréciable. Il possède un embout fileté de Ø42 au pas de 100 !... Je prends aussitôt mon appareil photo, un ZENITH E et, à ma grande surprise, il se visse sans difficulté sur la lunette. Voilà qui est de bon augure pour le 11 août, car cela n'était pas prévu dans l'immédiat. Et le jour venu, le résultat est là (voir l'Eclipse).

A différentes manifestations, les personnes qui circulent d'un appareil à un autre, me congratulent d'une excellente image, comparée parfois à des appareils plus important. Restons modeste, ceci ne déshonore en rien les appareils de gros diamètre, bien au contraire, mais apporte au possesseur d'un petit appareil tel que celui-ci, une satisfaction non déguisée. Je dois reconnaître que le côté esthétique de l'instrument y est pour quelque chose. Le fait qu'elle soit comparée à des télescopes joue en faveur de la lunette dans certaines situations. Celle-ci en effet est moins sensible aux turbulences, mais également moins perturbée par la pollution lumineuse qui malheureusement est la hantise de l'Astronome. Mais tout bien réfléchit, un bon gros télescope, un site bien situé et pas trop pollué, ferait le bonheur de l'astronome amateur que je suis.

En cas d'évolution vers un télescope de gros diamètre, celui-ci pourra être utilisé comme lunette de visée voire de poursuite et pourquoi pas équipé d'une caméra CCD...

Pour conclure, je pense que le TC81, est un bon appareil pour débuter. La première chose à prévoir est la mise en place d'un moteur de poursuite pour accéder au confort visuel et pourquoi pas à la photo des planètes et de quelques objets faciles du ciel profond.

KEPLER 150 X 1200

Pourquoi pas un diamètre supérieur, 120 ou 150mm... Le choix est vaste en marque et en prix. Sans parler des TAKAHASHI, et autres objectifs apochromatiques, lunettes hors de prix, réservées à l'élite du portefeuille, j'ai fait le choix de passer à une lunette de gros diamètre sans pour autant me ruiner. Les marques les plus abordables sont, à mon avis et à l'heure où j'écris ces lignes, ATLAS devenue KEPLER, HELIOS et KONUS. Voir la page de liens.

Un sérieux candidat dans la catégorie lunette. Une monture équatoriale de bonne facture et de prix raisonnable. Ø150mm, Focale 1200mm, F/D 8, un chercheur 9 X 50, embout fileté, 2 oculaires Plossls 10 & 20mm, porte oculaire double 1,25" & 2". Ma prochaine acquisition peut-être...  Au CARL, les avis sont défavorables, car un F/D inférieur à 10 est déconseillé... Le débat est ouvert... Et j'ai tout mon temps...

j'ai depuis fait l'acquisition de cette lunette dont je suis satisfait. Après quelques séances d'observations avec les amis du CARL, les avis sont très favorables. Le rapport qualité/prix est plus qu'acceptable. Il me reste à faire l'achat de très bons oculaires pour être très bien équipé. Mais je compte d'abord tester quelques oculaires lors d'observations en groupe avant de dépenser inutilement mon argent.

Voilà j'espère que cette acquisition fera longue route. Je compte améliorer la monture EQ5 en la rigidifiant, en l'équipant de boussole, d'un niveau un peu plus sérieux que celui d'origine, d'un plateau support de raquette, de leds de signalisation dans chaque pied, d'encodeurs avec l'interface Ouranos, etc....