NUMLYNX
UN BANC DE NUMÉRISATION

 
 
Suite à l'acquisition d'un kit pour tester mes composants électroniques et voyant l'opportunité de comparer, apparier et complémenter les composants pour les utiliser au mieux dans mes montages, j'ai eu l'idée de faire un support de webcam afin de les numériser rapidement pour me permettre une analyse plus fine. En ajoutant un cadre réglable cela est devenu un banc de numérisation. La zone de travail est limitée au maximum à 16cm X 12cm pour ne pas se retrouver avec un support encombrant et difficile à ranger. Une colonne avec crémaillère facilite le réglage, le cadrage et la mise au point.
 
 
 
L'ensemble des pièces sera imprimé en 3D avec un taux de remplissage à 50% sauf le pignon à 100%.
 
Le bouton de manoeuvre (monte et baisse) et la vis de blocage peuvent être montés indifféremment à droite ou à gauche. Droitier ou Gaucher faites votre choix.
 
Pour le nettoyage des pièces imprimées préparez :
 
    - 1 jeu de forets (en particulier Ø 2, Ø 2.5, Ø 3, Ø 3.25, Ø 4, Ø 5, Ø 6.5, Ø 8).
    - 1 jeu de tarauds M5, M8 et 1/4 20 filets.
    - Limes de différentes tailles.
    - Papier de verre ou toile émeri.
    - 1 cutter.
 
Pour l'assemblage préparez :
 
    - 1 vis CHC M4 long 20mm.
    - 1 écrou M4.
    - 6 vis CHC M5 long 16mm.
    - 2 vis CHC 1/4 20 filets (pas Kodak).
    - 2 vis SHC M8 long 8 à 10mm.
    - 1 vis casserole ou autre M8 long 70 à 80mm (longueur filetée 20mm).
    - 1 chute de baguette de soudure de Ø 2,5mm ou Ø 3,2mm ( le reste d'une baguette utilisée suffit).
    - 2 ressorts Ø 4 à 4,5mm long 20 à 25mm (ressort stylo).
 
Imprimer, ébavurer soigneusement les pièces. Passer un coup de foret et/ou de taraud dans l'ensemble des trous et trous taraudés. Faites des montages à blanc pour contrôler le coulissement. Essayez les trous taraudés avec des vis.
 
Lorsque tout est correct, assemblez définitivement et faites un premier essai avec une webcam.
 
Pour l'utilisation, il était nécessaire de trouver un logiciel adéquat... Après quelques recherches, j'ai fini par trouver la perle rare, "MyCam v1.1". Ce logiciel léger, sans installation, permet de gérer les 2 webcams en ma possession, "Trust" et "Logitech C922". Mais elle doit permettre de gérer à peu près toutes les webcam. La trust est simple, pas chère, et permet des prises en 352 X 288 suffisantes pour numériser l'écran de mon testeur de composants. Les images sont de petites tailles (30 à 40 ko) et ne sont pas gourmandes en stockage. On peut même les compresser pour les réduire, j'utilise pour cela Image Resizer en menu contextuel. Avec une compression réglée à 30%, le poids descend entre 10 et 15 ko (parfait pour mes besoins). Concernant la Logitech C922, celle-ci permet des résolutions plus grandes et sera réservée pour les collectionneurs qui souhaitent immortaliser leurs trésors. Dans ce cas, bien entendu, la taille des fichiers sera plus importante.
 
Présentation du logiciel
 
L'interface est intuitive. Il permet de faire des vidéos mais surtout des photos d'un simple clic. Il visualise immédiatement la photo prise sous forme de vignette dans le bas du cadre. Un petit clic sur la vignette pour la visualiser. C'est pas correct, un coup de "Suppr" et la voilà supprimer. Comme je disais, simple et efficace.
 
Pour commencer connecter la webcam si ce n'est pas déjà fait et lancez le logiciel.
 
Cliquez sur "Options" ensuite cliquez sur l'onglet "Image" ou "Vidéo" et définissez le dossier dans lequel vous souhaitez sauvez vos captures en cliquant sur l'icone dossier. Ils peuvent être différents pour les images et les vidéos mais ATTENTION! car cela m'est arrivé : Si vous définissez deux dossiers Images et Vidéos différents, vous courrez le risque de supprimer des fichiers en pensant ne supprimer que les vignettes. Vous ne les récupérerez pas dans la corbeille.
 
Donc la bonne méthode : Un seul et même dossier pour Images et Vidéos. Je vous conseille un dossier sur la racine d'un disque. Exemple C:\MyCam.
 
Lorsque vous avez terminé une séquence de captures, transférez toutes vos captures dans un dossier de votre choix avant de continuer la numérisation. Lorsque vous relancerez MyCam, le dossier de capture (ex: C:\MyCam) étant vide après le transfert de la séquence précédente, le bandeau inférieur ne montrera aucune vignette et vous pourrez relancer une nouvelle séquence.
 
Vous pouvez également choisir d'autres paramètres vitesse et qualité vidéo, format image.
 
Cliquez sur "Device" puis sur "Webcam Device" et sélectionnez votre webcam qui, sil elle est connectée, doit apparaître.
 
Cliquez sur "Video Format" (pour les Vidéos) Changer par exemple "Taille de sortie :" 1280 x 720 puis "Appliquer" puis "OK"
 
Cliquez sur "Still Format" (pour les Images) Changer par exemple "Taille de sortie :" 352 x 288 puis "Appliquer" puis "OK"
 
Cliquez sur "Options" vous accédez en fait au panneau des propriétés de la webcam.

Là vous pouvez changer tout ce que le driver de votre webcam vous autorise.
 
Dans le cas de la Trust deux cases à cocher "Image Mirror" et "Image Flip" me permettent de retourner la capture afin de la mettre dans le bon sens. Bravo "Trust" car pour une webcam à petit prix voilà un driver bien étudié.
 
Ce n'est pas le cas de la Logitech C922. Pour le cas, c'est lamentable. ZÉRO pointé aux programmeurs de chez Logitech qui n'ont même pas été foutus de mettre une fonction aussi basique sur leur driver. Du coup, j'ai conçu un support pour la C922 de manière à capturer dans le bon sens. Je ne pense pas être le seul dans le monde à pester contre Logitech pour un driver aussi pauvre étant donné le prix de cette webcam qui, au demeurant, fait de bonnes vidéos. Pour le coup les ingénieurs en électronique ont bien bossés.
 
Par contre sur la Trust, la vidéo ne se déclenche pas avec MyCam ?@!!?? Enfin pas grave, je n'en ai pas besoin.
 
Voilà donc le banc numérique opérationnel. Il n'y a plus qu'à...
 
Les premiers essais.
 
 
 
A cela s'ajoute beaucoup d'autres opportunités. Vous êtes capsulophile (capsules de bouteilles), digitabuphile (dés à coudre), entomologiste (insectes), fabophile (fèves), fibulanophile ou fibulanomiste (boutons), insignophiliste (insignes), jetonophile (jetons), lépidoptérophile (papillons), marcophile (oblitérations postales), numismate (monnaies), phalériste (décorations, médailles), philatéliste (timbres), philopiniste (pin's), philuméniste (boîtes d'allumettes), placomusophile (muselets de bouchons de champagne), Pyrophile (briquets), Scutelliphile (écussons), Vitolphile (bagues de cigare). Il y en a sans doute beaucoup d'autres mais j'arrête là mes recherches. 
 
  FICHIERS STLs CLIQUEZ ICI